La fibromyalgie

Encore mal connue et mal comprise, cette maladie touche environ deux millions de personnes en France.

Reconnu depuis 1992 par l’Organisation Mondiale de la Santé, ce syndrome est caractérisé par des douleurs diffuses dans tout le corps, principalement des douleurs musculaires liées à une grande fatigue, invalidantes et éprouvantes qui empêchent souvent la personne d’effectuer des tâches quotidiennes et de vivre normalement, causant de nombreux arrêts de travail.

Bien que ces douleurs soient réelles et très pénibles, les médecins ne parviennent pas à détecter les lésions aux examens et on ne connait pas encore exactement la cause exacte de cette maladie (anomalie du système nerveux, perturbations hormonales, facteurs génétiques, etc…).

On a longtemps cru que c’était une maladie psychosomatique,  ce qui s’ajoute à l’angoisse des patients et souvent crée un état dépressif car le patient ne se sent pas écouté et entendu dans sa douleur. Ces douleurs chroniques et persistantes sont résistantes aux traitements et il n’existe à ce jour pas de solution précise mais plutôt une prise en charge pluridisciplinaire dans laquelle la sophrologie trouve sa place.

Un peu d’étymologie

“Fibro” signifie fibrose. “Myo” signifie muscles. “Algie” signifie douleur.

En amenant le patient à écouter son corps par la détente, la relaxation dynamique, le travail sur la respiration et la douleur,  la sophrologie apporte une aide efficace dans la prise en charge de la fibromyalgie. L’intérêt est d’accéder à un autre niveau de conscience vis à vis de la douleur, de développer des capacités de transformation, de ne plus subir cette douleur en étant impuissant mais de pouvoir mieux la gérer, de l’écouter autrement, de la sentir venir.

La sophrologie ne remplace pas le traitement médical mais le complète.

Des techniques spécifiques

En complément de relaxation dynamique qui visera à se remettre à l’écoute du corps et des sensations, nous utiliserons des techniques spécifiques pour :

  • Dévier l’attention de la douleur, comme la sophro présence du positif, en détournant, par la visualisation d’une situation agréable qui procure des sensations positives, l’attention du patient souvent fixée sur sa douleur et éviter que celle-ci s’installe.
  • Atténuer la sensation douloureuse par la focalisation et réification. Cette technique permet à la personne de se dissocier de la douleur et d’en réduire l’intensité.
  • La sophro déplacement du négatif, qui permet d’évacuer les tensions inutiles.
  • La sophro substitutions sérielles qui permet de remplacer la douleur par une autre sensation.
  • Des techniques de visualisations avec la sophro projection future, en se visualisant en bonne santé et en forme, ce qui active le mécanisme d’auto-guérison du corps humain.
  • La sophro activation vitale permet de rendre plus présents à la conscience tous les muscles et organes et de renforcer leur structure biologique.

Nous travaillerons également sur la détente, en notant les effets bénéfiques de la relaxation sur l’organisme, une diminution du rythme cardiaque, une meilleure oxygénation, une diminution de la tension artérielle, une meilleure perception de soi, une meilleure digestion et une amélioration du sommeil.

Nous noterons des effets inattendus et impressionnants de cette prise en charge.

Jean Marc, 48 ans : “Atteint de fibromyalgie, je supportais très mal les traitements médicamenteux de relaxants musculaires et j’ai trouvé dans la sophrologie une solution très efficace. Cela diminue mes douleurs, je sens venir les crampes qui sont moins fréquentes.”

La sophrologie apporte aussi une écoute du patient qui se sent entendu.

Pin It on Pinterest